FORMATION CONTINUE POUR LES MÉDIATEUR(TRICE)S DU CENTRE DE MÉDIATION asbl – Posture non directive, travail avec des personnes récalcitrantes et accueil des familles sous injonction d’une autorité

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - 04/05/2020 - 05/05/2020
Toute la journée

Emplacement
Centre de Médiation asbl

Catégories


  • Damien d’Ursel : module 1 –  LU 04 & MA 05/05/2020
    • Posture non directive, travail avec des personnes récalcitrantes et accueil des familles sous injonction d’une autorité

Damien d’Ursel :

Damien d’Ursel est médiateur familial, avocat et coach parental. Sa pratique de la médiation est marquée par le modèle transformatif de la médiation et les techniques de la thérapie familiale systémique, de même que par l’anthropologie et la sociologie. Il a développé une expertise particulière dans les domaines de la médiation interculturelle et de la médiation familiale internationale. Il enseigne la médiation au sein de l’Université Catholique de Louvain (UCL), de l’Université Saint-Louis, de l’Université Paris-Nanterre, de l’Université de Fribourg (Suisse), de la Ligue française pour la Santé mentale (Paris), et comme conférencier et formateur invité occasionnel en Belgique et à l’étranger.

Module 1 : « Posture non directive, travail avec les personnes récalcitrantes et accueil des familles sous injonction d’une autorité »

  • Mieux développer une attitude d’empathie, de non séduction et de profonde neutralité, susceptible de permettre un plus grand confort de l’intervenant et un engagement plus authentique des consultants
  • Mieux appréhender le travail dans les situations de médiations judiciaires ou prescrites par une autorité
  • Apprendre à gérer la présence-absence de ces personnes qui, depuis l’extérieur, exercent sur les consultants une influence (juge, services sociaux, avocats, famille élargie,…)
  • Expérimenter un modèle de gestion des premiers contacts et du premier entretien facilitant l’identification des demandes adressées à la médiation, et/ou des craintes ressenties à son égard