MÉDIATION

MÉDIATION

IC_DOMINOS

LANGUES :

Nous sommes à même de proposer des entretiens individuels en :

  • Luxembourgeois
  • Français
  • Allemand
  • Anglais
  • Italien
  • Portugais

(n’oubliez de spécifier la langue souhaitée pour votre entretien lors de votre prise de contact)

NB : Pour les rencontres en médiation, il est possible qu’il faille recourir à une langue commune aux personnes présentes

En quoi consiste la Médiation ?
La médiation est l’intervention de tiers (les médiateurs) pour :

établir ou rétablir, la communication entre les personnes en conflit
rechercher la création de nouveaux liens

et les aider à ce qu’elles tentent elles-mêmes d’apporter un solution à leur différend

Quel est le rôle des médiateurs ?

Les médiateurs ne sont ni des juges ni des arbitres.

Ce ne sont pas non plus des donneurs de leçons.

Ce sont des personnes indépendantes formées pour :

  • être à l’écoute
  • faciliter la parole
  • donner la parole
  • laisser le choix

Dans un conflit, lorsque chacun reste sur ses positions, l’intervention des médiateurs peut permettre, par l’écoute et le dialogue, de débloquer la situation.

DÉFINITIONS

Définition globale de la médiation :

«Globalement la médiation se définit avant tout comme un processus de communication éthique reposant sur la responsabilité et l’autonomie des participants, dans lequel un tiers – impartial, indépendant, sans pouvoir décisionnel ou consultatif, avec la seule autorité que lui reconnaissent les médieurs – favorise par des entretiens confidentiels l’établissement, le rétablissement du lien social, la prévention ou le règlement de la situation en cause. » (page 71).
Michèle GUILLAUME-HOFNUNG, « La médiation », Que sais-je ? PUF 4e édition 2007

Définition retenue par l’Association Luxembourgeoise de la Médiation et des Médiateurs Agréés – ALMA asbl
LA MEDIATION
La médiation est un processus volontaire de création et de gestion du lien social et de règlement des différends, dans lequel un tiers impartial, indépendant et formé aux techniques de la médiation, participe à travers l’organisation d’échanges entre les personnes ou les institutions à améliorer leur relation ou à gérer un différend qui les oppose.
discussion active
écoute des points vue différents

accompagnement par un(e) médiateur(trice)

solution qui répond aux besoins de chacun

LE(LA) MÉDIATEUR(TRICE)

Le médiateur est une personne qualifiée, attentive aux intérêts de chacun. Il structure le déroulement des rencontres en garantissant un climat de dignité et rendant une compréhension mutuelle possible. Le médiateur est tenu au secret professionnel.

Types de médiations possibles au Centre de Médiation de Luxembourg :
– en principe toute médiation dans le cadre de conflits interpersonnels –

  • Médiation familiale :
    • Médiation parents – enfants.
    • Médiation partenaires / couples.
    • Médiation entre parents séparés / divorcés – droit de visite des enfants, pension alim.
    • Médiation dans le cadre d’un divorce par consentement mutuel.
    • Toutes autres médiations du domaine familiale.
  • Médiation civile et commerciale – médiation familiale judiciaire :
  • Médiation réparatrice mineur :
    • Déf. : Il s’agit de médiations recommandées par la section « Protection de la Jeunesse » du Parquet. Lorsque des délits sont commis par des jeunes mineur(e)s. Lorsque la médiation est recommandée à un mineur, le Procureur le fait sur base de la Convention Européenne des Droits de l’Enfant, de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant ainsi qu’à partir de l’article 7 de la loi sur la Protection de la Jeunesse.
  • Médiation pénale :
    • Déf. : Il s’agit de médiations proposées par le Procureur d’Etat. Cette proposition se fait sur base de l’article 24 (5) du Code d’Instruction Criminelle et s’adresse à des personnes majeures.
      • Article 24(5) du Code d’Instruction Criminelle :
        • Le Procureur d’Etat peut – préalablement à sa décision sur l’action publique – décider de recourir à une médiation, s’il lui apparaît qu’une telle mesure est susceptible d’assurer la réparation du dommage causé à la victime, ou bien de mettre fin au trouble résultant de l’infraction, ou encore de contribuer au reclassement de l’auteur de l’infraction.
        • Toutefois, le recours à la médiation est exclu en présence d’infractions à l’égard de personnes avec lesquelles l’auteur cohabite.
        • Le médiateur est tenu au secret professionnel.

Les commentaires sont clos.